fbpx

Nov 22, 2022 | Applications, Hypnose | 0 commentaires

Soigner le vertige et l’acrophobie (la peur du vide) par l’hypnose

Praticien en hypnose à Angers et en visio, dans cet article, je vais aborder comment soigner le vertige et l’acrophobie (peur du vide et des hauteurs) par l’hypnose. Avant d’aller explorer l’apport de l’hypnose sur ce sujet, je vous propose de commencer tout de suite par une expérience.

Tenez, regardez l’image ci-dessus d’une personne sur une planche à plus de 10 mètres de haut.
Maintenant observez (pendant au moins 10s) entre les planches les voitures dans la rue.
Est-ce que vous ressentez quelque chose dans votre corps ou non ?

J’ai choisi cette image mais peut être que vous réagiriez davantage avec une autre photo. La taille de l’image joue aussi. Si vous êtes sur un smartphone, ce n’est pas pareil que sur un ordinateur 17 pouces ou sur une télé !

Si vous ressentez quelque chose, nous pourrons alors voir ensemble comment vous aider en faisant appel à l’hypnose. Pablo Picasso disait « Tout ce qui peut être imaginé est réel. » Ce qui signifie notamment que notre cerveau ne fait pas vraiment la différence entre l’imaginaire et la réalité. Une photo peut vous donner une impression de hauteur et occasionner pour vous une sensation de vertige.
En séances d’hypnose, l’une des approches thérapeutiques consistera à vous « désensibiliser » (réduire, voire ne plus ressentir de gêne) lorsque vous ressentez des vertiges en regardant une photo.

 

1- Le vertige, un trouble du système de l’équilibre

Soignez ces vertiges par l'hypnose, c'est possible. Comme sur cette photo cette personne qui marche sur des planches en dessus de la ville.


Le vertige est un symptôme de l’acrophobie.
Le vertige est donc la sensation ressentie lorsqu’une personne phobique du vide va se retrouver confrontée à sa phobie.
Le vertige est un trouble de l’oreille interne, la personne va ressentir lors du vertige des sensations corporelles qui ne correspondent plus à la réalité.

Car parfois le vertige peut être le symptôme ou le signal d’un problème plus grave notamment quand il y a des nausées, des vomissements, des troubles de l’équilibre ou lors de la marche , une perte de l’audition, sifflements et bourdonnements, des acouphènes. Par exemple, pour les acouphènes, les vertiges sont parfois un symptôme de la maladie de Ménière qui peut être invalidante.
Si une personne vient me consulter pour soigner ses vestiges, qu’elle n’a pas encore consulté un médecin alors qu’elle présente des signaux alarmants, je lui demanderai tout d’abord de consulter son docteur pour qu’il établisse un diagnostic médical.


2- L’acrophobie, la peur du vide et des hauteurs

Alors que le vertige est physiologique, l’acrophobie relève d’un problème psychique puisqu’il s’agit d’une peur panique du vide et des hauteurs. Des symptômes comme des tremblements, de la transpiration, voire de la tachycardie peuvent aussi bien se déclencher en étant confronté à une hauteur de quelques mètres, en se trouvant en altitude, ou en voyant d’autres personnes en situation de hauteur.
Dans certains cas, la peur du vide peut devenir un véritable handicap et des comportements d’évitement peuvent se mettre en place.

Escalier abrute pouvant entraîner des vertiges. L'hypnose permet de les soigner.

 

3- Faire le point sur sa situation

Au début de la première séance d’hypnose pour soigner les vertiges, je questionne, prends des informations. Cela peut se faire pendant « l’état des lieux » au début de séance mais aussi parfois pendant la pratique de l’hypnose ce qui permet dans un état de lâcher prise d’avoir d’autres informations moins « mentales ».

Je regarde les gens comme des personnes qui ont du talent, des ressources, des forces.
Pour les vertiges, je pose cette question :
« Est ce qu’il y a des fois où vous ne ressentez pas le vertige alors que d’habitude c’est le cas ? »

Et souvent les personnes se rendent compte des moments où ils ont déjà réussi à maîtriser le problème.
J’aime m’appuyer sur les compétences naturelles des clients car ils sont tous doués quelque part mais ils ne le savent pas forcément. J’aime aider les gens à découvrir comment ils peuvent par eux-mêmes dépasser leur problème.

En quoi c’est un problème ?
Quand vous avez depuis longtemps ressenti un vertige, il est intéressant de voir à quel point il est un problème pour vous dans votre quotidien ou lors d’activités que vous pratiquez.
« A quel point ma peur du vide, mes vertiges sont un problème pour moi ? »
Prenez le temps de réfléchir à cette question.

Personnellement je ressens des vertiges liés à la hauteur par exemple à la montagne ou en haut de bâtiments sans que ça soit une phobie. La peur est importante sans être extrême. Je m’y fais, j’évite parfois de trop m’approcher du bord du vide mais je ne ressens pas la nécessité de travailler dessus.

L’origine et le contexte du problème.
Avant de travailler en hypnose pour soigner le vertige et l’acrophobie, il convient de voir :
D’où vient le problème, la première fois qu’il est apparu
– S’il y a une origine traumatique ou un incident particulier
Le contexte où la peur du vide et les vertiges apparaissent : à la montagne, dans l’avion…

Phobie or not phobie.
Il s’agit d’évaluer le niveau du vertige, de la peur de la hauteur, se savoir s’il s’agit d’une phobie (une peur extrême, irraisonnée) ou d’une peur moins forte. En effet, s’il s’agit d’une phobie donc d’un bug de l’amygdale, un travail spécifique propre aux phobies sera entrepris afin d’apaiser, de calmer cette partie de soi, ce système d’alarme qui s’est emporté.

Marre de ne pas dormir

Recevez gratuitement 2 audios pour vous endormir rapidement

Adresse e-mail non valide

 

Jeune femme dans un hamac suspendu haut dessus de la ville. Aurait-elle soigné son vertige par l'hypnose.

4- L’hypnose pour soigner le vertige et l’acrophobie

Il n’y a pas une méthode, un protocole d’hypnose à utiliser pour tous afin de soigner le vertige ou la peur du vide. Un travail personnalisé s’impose en fonction de chacun, de ses ressentis, de son histoire. Le vertige est une sensation d’alerte lorsqu’il y a une réaction disproportionnée par rapport à la situation. L’hypnose sera utile pour calibrer et réapprendre au corps et au mental à réagir dans cette situation.


Chercher des capacités et des qualités existantes

Une cliente avait le vertige en passant au-dessus d’un pont à pieds ou en voiture. Il s’agit entre-autre de faire émerger des solutions (oubliées) comment dans le passé la situation est moins pénible. Une cliente qui avait le vertige en passant au-dessus d’un pont à pieds ou en voiture. Elle me disait ne pas ressentir de gêne notamment si à ce moment elle dormait (en voiture) ou si elle discutait et ne se rendait pas compte d’être au-dessus d’un pont

 

Rééquilibrer les sensations

En hypnose, nous allons travailler à rééquilibrer les sensations avec la situation. Le vertige est une sensation d’alerte que le corps produit lorsqu’il y a un danger. Nous pourrons notamment faire ce que nous appelons une désensibilisation c’est-à-dire arriver à diminuer grâce à l’hypnose le niveau de la gêne liée au vertige et à l’acrophobie.

Il s’agira notamment de repenser à une ancienne situation en lien avec les vertiges et l’acrophobie et d’évaluer sur une échelle entre 0 et 10 le niveau de gêne ressenti.
A 0, c’est que vous ne ressentez aucune gêne et à 10 la sensation de vertige est très forte.
En séance, je demande ensuite à combien ils voudraient que cette sensation désagréable passe ?
Les gens me disent généralement 0, qu’il n’y ait pas du tout de vertige.
En séance d’hypnose, je travaille avec l’inconscient et je vais aller écouter ce que dit le corps. Il arrive que le corps ne donne pas les mêmes réponses que le mental La dernière fois quand j’ai posé la question à un client, il était surpris de découvrir que sa part inconsciente avait répondu 2 sur 10. Quand nous en avons discuté, il s’est rendu compte qu’il y a des situations où c’est utile d’avoir des vertiges et de baisser le niveau de la gêne sans la faire disparaître. C’est alors le travail que nous allons entreprendre ensemble : que la gêne soit supportable, tolérable, mais reste un signal utile à un certain moment.

 

En cas de traumatisme du passé

Un traumatisme du passé lié au vertige amène un travail spécifique. Dans ce cas, l’hypnose est très intéressante car en recherchant ce qui s’est passé, on travaillera sur la désensibilisation qui réduira la charge émotionnelle. Il peut être utile de « revisiter » et « nettoyer » certains souvenirs.  » On ne peut pas changer le passé mais on peut modifier comment il raisonne au présent « .

 

Travailler sur la peur de la peur (l’anticipation)

Il est courant et normal quand nous sommes confrontés à une situation anxiogène de la redouter et d’en avoir peur avant qu’elle n’arrive. Il s’agit de la peur par anticipation qui entraîne de l’anxiété qui peut être parfois plus forte que le vertige en lui-même. Avec l’hypnose il est possible de baisser l’anxiété et cette peur.

«Comment savoir si une séance d’hypnose a fonctionné ? » est une question qui revient assez souvent autour de cette approche. Dans un article récent, je donne mon avis sur cette question.

 

Autohypnose, sophrologie et respiration contre le vertige

Au-delà de la séance en cabinet, je partage souvent quelques exercices d’autohypnose, de respiration et de sophrologie qui peuvent être pratiqués en situation pour amener du calme et de la confiance. Qui dit vertige dit manque de stabilité de son corps au sol. Des exercices de sophrologie permettent de travailler sur l’ancrage, l’enracinement. Il y a aussi l’apport de la respiration. Souvent en cas d’anxiété, de stress , la respiration s’emballe. Il s’agit de faire de sa respiration, un ami, un compagnon pour se rassurer et diminuer les tensions.

5- Pour conclure

Mon expérience m’a montré que les séances en cabinet et aussi en visio fonctionnent très bien pour travailler en hypnose sur le vertige et l’acrophobie. Et cela va souvent bien au-delà de ne plus avoir ce problème. Non seulement vous n’aurez plus votre vertige mais il y aura un autre effet. Imaginez la fierté de vous dire qu’en utilisant votre imagination, les outils d’hypnose que je vais vous transmettre vous allez réussir à dépasser cette gêne, cette peur. Vous dire Vous rendre compte que vous êtes capables de dépasser des problèmes que vous ne pouviez maîtriser auparavant. L’hypnose vous permet d’aller plus loin que juste l’objectif du vertige.

J’espère que cet article « Soigner le vertige et l’acrophobie par l’hypnose » vous a plu. Je serais ravi d’avoir votre retour et vos remarques en postant un commentaire juste en dessous

En tant qu’hypnothérapeute certifié, je vous accueille dans mon cabinet d’hypnose à Angers ou en visio : je vous guide tout au long du processus, mais c’est vous qui conservez en tout temps le contrôle de l’expérience.

PRENDRE RDV

Partagez cet article >

Jean-Marc Atkins Portrait Montrouge

Jean-Marc Atkins

Hypnothérapeute et sophrologue depuis 2008 à Montrouge et en visio. Je vous accompagne dans l’atteinte de vos objectifs de changement mais aussi dans votre désir de développement personnel.

Autres articles qui pourraient vous intéresser
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *