fbpx

Jan 16, 2024 | Hypnose | 0 commentaires

C’est quoi l’hypnose conversationnelle ? Définition + exemples

L’hypnose conversationnelle se distingue par son utilisation subtile et intégrée au sein d’une conversation. Elle est donc moins formelle que l’hypnose traditionnelle, dénuée de suggestions directes et, par conséquent, plus accessible à un public néophyte. Au contraire, elle intègre naturellement à la conversation des suggestions indirectes, des métaphores et des techniques linguistiques spécifiques. La personne peut alors se détendre progressivement et explorer des états de conscience modifiée sans même s’en rendre compte.
Praticien en hypnose à Angers et en visio, cet article vous présente ce qu’est l’hypnose conversationnelle, vous explique le déroulement d’une séance et vous donne des exemples concrets pour mieux la comprendre.

Définition : qu’est-ce que l’hypnose conversationnelle ?

définition hypnose conversationnelle

L’hypnose conversationnelle permet, à travers un simple dialogue, d’accéder à certains bienfaits de l’hypnose

L’hypnose conversationnelle, également appelée communication hypnotique, est une technique qui consiste à utiliser différents procédés de langage afin d’atteindre un objectif donné. Une séance se déroule donc sous forme de dialogue entre l’hypnothérapeute et son client, par exemple pour l’aider à mieux gérer son stress, à arrêter de fumer ou encore à renforcer sa confiance en soi. Derrière ce terme mystérieux se cache pourtant des techniques simples, que l’on utilise toutes et tous au quotidien sans même s’en rendre compte. C’est par exemple le cas quand on est chez un ami et dit « mais qu’est-ce que ça sent bon ». On finit alors par être invité à déjeuner sans l’avoir directement demandé. Cette réponse induite est la conséquence de ce que l’on pourrait trivialement qualifier de communication hypnotique. Une sorte de message subliminal donc. En se lançant consciemment dans une séance d’hypnose conversationnelle avec un hypnothérapeute, la technique va évidemment plus loin. Pour mieux la comprendre, il est intéressant de se familiariser avec la notion d’écoute active.

Un autre article à lire aussi :
–  Hypnose & Sexe : la solution contre les troubles sexuels ?

Un lien étroit avec l’écoute active

L’hypnose conversationnelle suit en partie le principe de relation d’aide via l’écoute active telle que définie par le psychologue américain Carl Rogers. La méthode de l’écoute active repose sur une communication empathique et sans jugement. Elle vise à comprendre profondément le point de vue de l’autre, à refléter ses émotions et à montrer une compréhension inconditionnelle. Dans le cadre de la communication hypnotique, elle contribue à construire une connexion profonde et respectueuse avec l’autre personne. C’est cette connexion qui favorise à son tour le bien-être psychologique et le changement positif.

Communication hypnotique, suggestion hypnotique et hypnose traditionnelle : quelles différences ?

différence hypnose conversationnelle hypnose ericksonienne

La communication hypnotique ne nécessite pas d’état de transe, ce qui la rend plus intuitive

Pour mieux répondre à cette question, intéressons nous un instant aux deux grands types d’hypnose que sont l’hypnose formelle et l’hypnose indirecte.

Hypnose formelle

L’hypnose formelle se caractérise par la création et l’utilisation d’états de transe. C’est le cas de l’hypnose Ericksonienne, définie par Milton Erickson. Elle est sans doute la plus largement utilisée et ses bienfaits sont internationalement reconnus. Il existe cependant certains dangers à l’hypnose Ericksonienne, néanmoins davantage dus à l’incompétence de certains praticiens qu’à la pratique elle-même. L’hypnose indirecte peut alors être une alternative plus douce pour celles et ceux qui hésitent à tester l’hypnose. Mais soyons clairs : en hypnose, Erickson n’est jamais loin! Il a également théorisé l’hypnose conversationnelle, également appelée hypnose indirecte ou covert hypnosis.

Marre de ne pas dormir

Recevez gratuitement 2 audios pour vous endormir rapidement

Adresse e-mail non valide

Hypnose indirecte

L’hypnose indirecte a pour spécificité de ne pas nécessiter d’état de transe hypnotique formel. C’est le cas de la conversation hypnotique, elle-même une variante de la suggestion hypnotique. En se faisant par le biais de la conversation, l’hypnose conversationnelle est ainsi plus intuitive, mais aussi parfois moins intimidante pour les clients. Toutes deux ne suivent pas les mêmes étapes que l’hypnose traditionnelle.

Comment se passe une séance d’hypnose conversationnelle ?

hypnose conversationnelle en groupe

Une séance d’hypnose conversationnelle peut se faire à deux ou en groupe

Une séance d’hypnose conversationnelle commence toujours par une discussion avec l’hypnothérapeute afin de faire le point sur les raisons qui le motivent à pratiquer l’hypnose. Une fois ses objectifs définis, la séance se divise en deux grandes parties.

  • Écoute active: au cours de cette première étape, le thérapeute focalise son attention sur ce que dit le client.
  • Mobilisation de l’inconscient: dans un second temps, l’hypnothérapeute aide le client à accéder à son inconscient en utilisant les techniques appropriées.

L’hypnose conversationnelle par l’exemple

exemple hypnose conversationnelle

L’hypnose conversationnelle utilise des techniques linguistiques spécifiques au sein d’une conversation ordinaire

De nombreuses techniques linguistiques peuvent être intégrées à la communication hypnotique. En voici quelques exemples courants :

  • Métaphores: le thérapeute peut utiliser des métaphores qui font écho à l’expérience du client et ouvrent ainsi des portes vers des interprétations symboliques ou des changements de perspective.
  • Suggestions indirectes: des phrases telles que « il est possible que vous ressentiez… » ou « vous pourriez vous demander ce que vous penseriez si… » activent l’imagination et incitent indirectement une réflexion plus profonde.
  • Mirroring (reflet) : cette technique permet d’établir une connexion plus profonde en reproduisant subtilement certains aspects du comportement du client, comme son langage corporel, le ton de sa voix ou le rythme de sa respiration.
  • Utilisation de phrases positives: les formulations positives encouragent des états mentaux favorables.
  • Distorsion de la réalité: l’introduction de légères distorsions dans la description de la réalité peut encourager le cerveau à explorer des perspectives alternatives.

Pour conclure : l’hypnose conversationnelle est-elle manipulation ?

Littéralement, la manipulation est « l’action d’orienter la conduite de quelqu’un, d’un groupe dans le sens qu’on désire et sans qu’ils s’en rendent compte ». En ce sens, oui, l’hypnose conversationnelle est une forme de manipulation. La manipulation n’a cependant pas forcément les mauvaises intentions qu’on lui prête par défaut ! Il est essentiel que l’hypnose (quelle qu’elle soit) se pratique dans un cadre éthique et respectueux du libre arbitre de la personne. En tant qu’hypnothérapeute certifié, je vous accueille dans mon cabinet d’hypnose à Angers ou en visio, toujours dans une démarche 100% transparente : je vous guide tout au long du processus, mais c’est vous qui conservez en tout temps le contrôle de l’expérience.

PRENDRE RDV

Partagez cet article >

Jean-Marc Atkins Portrait Montrouge

Jean-Marc Atkins

Hypnothérapeute et sophrologue depuis 2008 à Montrouge et en visio. Je vous accompagne dans l’atteinte de vos objectifs de changement mais aussi dans votre désir de développement personnel.

Autres articles qui pourraient vous intéresser
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *